L’idée de précaution dans le domaine de l’environnement. Exigences éthiques applicables à la réglementation des nouvelles biotechnologies (7 mai 2018)

07.05.2018

Le développement de l’édition génomique, c’est-à-dire de nouveaux procédés permettant d’intervenir ponctuellement sur le patrimoine génétique, avance à grands pas. Les autorités compétentes pour les applications dans le domaine de l’environnement invoquent le principe de précaution issu du droit de l’environnement. Ils estiment qu’il est actuellement justifié de soumettre ces nouveaux procédés biotechnologiques aux exigences légales rigoureuses qui s’appliquent au génie génétique. Des voix critiques déplorent que le principe de précaution entrave indument la recherche et le développement. Dans son rapport, la Commission fédérale d’éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH) arrive à la conclusion que l’idée de précaution a une légitimité éthique et qu’il faut donc la renforcer et la mettre en œuvre systématiquement sur le plan juridique.

    Début de la page

    Dernière mise à jour: 02.09.2019

    Contact

    Secrétariat de la CENH
    ekah(at)bafu.admin.ch 
    Tel.: +41 (0)58 463 83 83

    Adresse postale

    Commission fédérale d'éthique pour la biotechnologie dans le domaine non humain (CENH)
    c/o Office fédéral de l'environnement (OFEV)
    CH - 3003 Berne
    Suisse

    Emplacement

    Papiermühlestrasse 172
    CH-3003 Berne

    Horaire des transports publics
    Entrez "Papiermühle" comme destination